Figues au figuré (« un gâtois » d’amour…Peau d’âne suite !)

C’est l’été pour quelques jours encore. Au pays des bigoudènes, les figues se plaisent comme les palmiers, mais elles se font attendre, c’est que pour résister aux frimas de l’océan, elles se nourrissent d’iode, et de sel. Elles sont bien plus charnues que les méditerranéennes (et meilleures me chuchotent mes amis bretons).

Une tarte aux figues, j’en ai goûté une, il y a 2 semaines, concoctée par le chef P. également photographe en chef. J’ai un souvenir goûteux de l’association figues, noisettes torréfiées et crème d’amandes. Les figues n’étaient pas bretonnes…mais angevines d’adoption.

Voici la recette de P. issue du site l’Académie du Goût. Composez un appareil de crème d’amande (125g de beurre, 125g de sucre en poudre, 125g de poudre d’amande et 125g d’oeufs), disposez celui-ci sur une pâte sucrée, pré-cuite à 200° pendant 15 min. Disposez les figues en les coupant en 4. Après 20 minutes de cuisson à 180°, rajoutez les noisettes torréfiées et du sucre glace.

Preuve à l’appui !

tarte-aux-figues

Avec en accompagnement, un whisky Taïwanais, un Kavalan, affiné en fut de Porto, la tarte vous fera passer du présent au figuré !

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s