Le drapé dans l’art grec

It is time to go to bed

De la Victoire de Samothrace au Louvre à l’Aurige de Delphes, la sculpture grecque reste la référence en termes de proportions, de lignes et de mouvements. Tout est là, tout ou presque. Sauf qu’aujourd’hui, il manque souvent la tête, les bras et les organes sexuels.

Minuit, c’est l’heure de regagner le lit, et de se draper en son entier des orteils à la tête, avec tous ses membres. Grec ou pas, faites de beaux rêves, et vive l’Art, qui vous enveloppe comme un drap ! Et au petit matin, l’art du drapé vous ramène au Parthénon, les cheveux en pétard et cette représentation, on ne la retrouve pas dans l’art grec…bizarre !

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s