Un gramme de légèreté : nourriture cosmique

Un jour, ou l’autre, sans le savoir, nous croquons ou plutôt avalons des insectes. La nuit la bouche ouverte, le jour en pédalant sur nos vélos imaginaires.

Les insectes sont parfois comiques, ils se moquent de nous et de nos dents plus ou moins mordantes, incisives, ou sages !

Ces dessins sont de Rébécca Dautremer comme sur l’article précédent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s