Vorfreude (l’anticipation joyeuse de celui qui imagine un plaisir futur)

Parfois, j’ai les crocs !

Vous souvenez-vous de cette affiche faisant l’apologie de la lecture, Gérard Philipe, les yeux exorbités, dévoreur de livres, et affichant un sourire de délectation ? Cette publicité décalée orne certains murs d’une des boutiques de Gibert Joseph boulevard St Michel.

L’amour des mots, des livres, de la langue. Et la dialectique des  mots et de l’amour, quel bonheur, …c’est le thème du « positive lexicography project » de Tim Lomas. Son site web comprend un lexique de mots d’amour, 62 langues s’y retrouvent, ces mots parlent d’amour et de bonheur et sont sans équivalent d’une langue à l’autre.

Et même si traduire c’est trahir, je vous donne un aperçu avec MAMIHLAPINTAPAI qui vient du Yagan langue amérindienne parlée en terre de feu et qui signifie un regard échangé entre deux personnes dont chacune espère que l’autre va prendre l’initiative de quelque chose que toutes deux désirent, sans qu’aucune des deux y parvienne.

Je ferme ma bouche, et vous encourage à développer « ce vice impuni, la lecture », et à vivre d’autres sentiments dont la nuance dépasse les mots et leur traduction.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s