Songes étranges

L’hiver, le poil protège. L’été c’est loin d’être esthétique et pas très aérodynamique.  En conséquence, je revendique la possibilité de troquer ses poils contre des ailes. Oui, mais pas n’importe quelles ailes, des ailes d’anges ! Au choix celles de l’angelot de la Cathédrale de Berlin ou celles d’un ange (barbu) du jardin du Luxembourg voire celles de l’ange en bois du musée des Beaux-Arts de Nancy.

L’heure de l’être ange n’a pas sonné, en attendant, je vais retrouver les mésanges de ma campagne, en fermant les yeux.

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s