Une tête qui sent passer les courants d’air

Cette statue peut être observée au Pergamon Museum de Berlin sur l’île aux Musées. Finalement, même sans ses yeux ni le haut de son crâne, cette statue nous raconte un truc. En se rapprochant de ses lèvres, ce soir, elle m’a dit qu’elle s’aprêtait à lancer une mode. Ainsi, la nuit, on pourrait décrocher son cerveau, le brancher et le régénérer sur un disque dur, ou sur un autre cerveau. Pendant ce temps on s’aérerait le reste de la tête, pour mieux sentir les courants d’air et on laisserait voyager nos yeux pour qu’ils reviennent remplis d’images inter-galactiques.

Faut dire que sans passer par les récits d’anticipation, certains soirs, je me sens lobotomisée, et en peine de pouvoir voir avec mes yeux.

Visionnaire cette statue, décidément l’Art Grec !

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s