Retors a tort (encore)

Retors (mon chien) ne sort jamais sans se départir de son ressort naturel. Il se dit qu’il ne peut être tordu qu’en restant souple sur ses rotules.

Son côté filou lui donne du fil à retordre mais il en fait fi avec son masque de loup.

Quand il a tort, retors adore, car il maîtrise la ruse et la feinte, comme un artifice et jubile au fond de son œil.

Medor pas (mon chat) n’aime pas retors (mon chien) car il lui donne des puces.

« Qui s’endort avec son chien, se réveille avec des puces ! »

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Pergratte dit :

    Ce ne sont pas les puces des chiens qui font miauler les chats.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s