Pré-textes au goût épicé

Cette nuit, une sensation de pluie a caressé le toit de notre petite maison. Ce n’était qu’une tempête de vent et le frémissement des doigts palmés des palmiers.

Ce matin, Gi-Gonq et expérience de dévidage des cocons de soi(e). L’idée est de vivre par la verticalité intérieure ce mouvement continu et intégral qui passe par des hanches relâchées appuyée sur une assise bien présente. Sinon on coupe le fil !

Le soir, lors de la séance de Yoga, on se fait croquer par les moustiques. De temps en temps, on entend une claque et tac, ou tic le moustique !

Au petit-déjeuner, jus de papaye et crêpes de blé puis de riz. Miel et salade de fruit avec des petites tranches extraites du Jacquier, un délice extatique (sans moustique). Petite sauce alliant la cardamome la coco et la coriandre.

Oh là là, c’est énorme ,dingue, une tuerie, la vie au BBI retreat, sur Big Banana Island tout près de Parrur et pas trop loin de Cochin. La cuisine pourrait relever d’un 3 * au Michelin. Le service est plus qu’ humain. La nature  une source inépuisable, de sons, d’odeurs, et d’enveloppement intérieur et infini.

Un cafar géant a pris possession du papier toilette de notre salle de bain. Au moment de saisir quelques feuilles, je lui ai dit « hello » et je l’ai plongé, nez devant, au-dessus de la cuvette des toilettes. J’ai tiré la chasse d’eau et j’ai su qu’il serait mieux ailleurs…

Une grosse araignée tient un siège bien visible dans les wc collectifs. Quand j’y vais, on se regarde, et on se compte les poils en riant avec les dents !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s