En Villetrunois, rencontre avec une geisha

Un été, une geisha a choisi de s’aventurer en Villetrunois. Elle arriva à bon port malgré une trumpisation de son service de géo localisation qui aurait cherché à la dérouter.

Pendant plusieurs jours, rien ne s’est passé d’important, en apparence, jusqu’au moment où, elle a disparu, nue. Elle laissa son kimono sur les têtes de blé, et ses getas sur mon lit. Ensuite, elle s’est évaporée en un battement de nageoir, telle une sirène de la mer du Japon, en mal de son milieu aquatique.

Je n’ai rien compris, sur le moment, car j’ai dû boire un Nikka from the barrel frelaté voire tout le barrel….à moins que cette geisha existe. D’ailleurs, mon esprit et mon corps sont à ses côtés, sur les quais, en attendant le shinkansen, direction Chichibu, tout près d’Hanyu. Je l’ai reconnue c’est une geisha de la route des whiskies japonais, elle était venue en Beauce pour goûter notre orge mais la Golden Promise ne fut pas à son goût…elle avait confondu l’orge avec le blé, j’en connais d’autres !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s