Blues du Vendômois 

Aujourd’hui vendredi 31 mars 2017, le bleu du ciel a laissé sa place au gris souris. Mes yeux font une pirouette puis une roulade et passent du vertical à l’horizontal. 

Sur un mur du parking de l’ancienne gendarmerie, j’aperçois un tag (La signature de l’artiste ?) et le visage peint d’un adolescent. L’artiste a su mettre du bleu et de son âme sur ce mur gris. 

Me voilà, heureuse, heureuse de cette permutation des supports et des couleurs. Dans mon corps, je chante le blues du Vendômois celui qui parle du bleu du ciel qui a disparu pour mieux faire rayonner et mettre en lumière ce visage d’adolescent. L’Art, grâce à un artiste visionnaire, celui qui voit et qui en laisse une trace, ouvre d’autres perspectives, il prolonge la nature, il est fragile aussi, mais il fait rêver penser imaginer ! 

Quel bien fou que de pouvoir voir l’Art dans la rue, à portée d’œil ! Merci l’artiste !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s