À la recherche d’un brin d’oxygène, d’un plus grand souffle

Dans le métro, ce matin, la chaleur suffocante fait ressortir un brin d’humanité à ses passagers. Certains parlent tous seuls sans qu’aucun son ne sorte de leur bouche. Une autre se coiffe les cheveux. Et puis il y a ceux qui pianotent sur leur smartphone ou qui écoutent de la musique avec un casque. La solitude est évidente. De manière inhabituelle les wagons ralentissent entre les stations du fait de travaux et de la régulation associée. Il fait lourd, très lourd.  Une femme se met à crier « putain », retard probable à un rdv professionnel ou personnel. D’autres encore sont au bord de l’évanouissement et réclament qu’on aère, sauf que, les ouvertures baillent déjà à leur optimum. J’ouvre la bouche et le son de ma voix, et suggère, haut et fort, « enlevez votre manteau et votre écharpe, vous verrez, ça ira mieux. D’ailleurs, je l’ai fait ! » Quelques minutes plus tard, des voyageurs à proximité d’une jeune femme, qui ne se sentait pas bien, l’extraient du wagon, plus tôt qu’elle ne l’aurait voulu, car elle était grise comme une madone en marbre nervuré du Bernin.

Au moment où j’écris ce que je vois et ressens, je suis en route vers St Malo, son accès privilégié à la mer horizontale et son attrait pour les trombes d’eau verticales. Serrée comme une sardine, j’imagine déjà le « Grand » air, l’air breton, le vent du large et la fraîcheur marine. Aux côtés de mes congénères du métro parisien, je recherche un nouveau souffle, un brin de cet oxygène qui nous aide à respirer et à rêver, tels des voyageurs immobiles en apparence mais en mouvement au plus profond d’eux-mêmes. C’est comme si le métro n’était pas un voyage mais un mode de transfert, un moyen de se régénérer entre deux lieux ou deux rencontres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s