Et si on ne passait pas sa vie à passer à côté de la vie ?

Ce soir, j’écoute mes idées bouger, s’éveiller, me bousculer, elles iraient bien de l’autre côté du mur crânien, faire des choses, transformer en réalité leur vision du monde, mais en même temps, elles sont très bien au chaud, à oser des circonvolutions sans queue ni tête, à faire des loopings qui ne servent à rien qu’à imaginer un autre monde possible. Et plus les chemins seront ouverts, sans balise, ni tambour, et encore moins de trompette, et plus mes idées appelleront d’autres idées et enfileront des perles. Et alors, au moment de la trouée (du mur), je mesurerai d’autant mieux l’importance, du passage à l’acte, de mon choix, de la signification des gestes, du silence et des mots, de la nécessité d’apprendre à apprivoiser l’Autre, à suivre aussi ses chemins, pour partager un espace et un temps communs, pour vivre et s’émerveiller, sans passer à côté de la vie.

Mes idées, je les regarde sans les voir et leur raconte des trucs, des histoires, elles en sont toutes choses, moi aussi. C’est drôle, d’être en compagnie de soi-même, fesses contre fesses. Je me dis, tiens, c’est énorme, c’est inouï, je suis libre, solitaire mais accompagnée. Je suis habitée de régions sans frontières, je ressens des vas et viens grâce à une nourriture intérieure que cultive un lutin (mon cerveau droit) qui aime ré-inventer ce qui est pour se sentir encore plus vivant. Je n’ai pas besoin de carte, de GPS, ni de connaissances météologiques marines ou terrestres pour m’y inviter. J’ai juste besoin d’un peu d’énergie pour saisir les ouvertures que me tendent mes pensées étoilées. Elles se renouvellent en permanence, aussi vite que je perds des neurones, mais leur racine est profonde, comme ma bizarrerie.

Tiens, la lune est tombée dans la mer de la tranquillité, c’est bientôt l’heure des 12 coups de minuit, Cendrillon ne passera pas, j’ai un peu chaud aux doigts et mes idées font toc toc tout bas.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s