Voyager par les images (ou l’exposition à Chambord d’œuvres d’Art collectionnées par les Pompidou)

Représenté sur cette lithographie provenant de la galerie d’Art de Locquirec, le voyage s’apparente à une attraction terrestre, un besoin de vivre une aventure humaine. Et, comme l’a écrit Nicolas Bouvier, c’est plus le voyage qui vous fait (ou vous défait) que l’inverse.

Le mouton et la soucoupe volante jouent avec le globe et la représentation du monde, l’animal fait tourner la terre et danse sur deux pattes, tandis que la soucoupe choisit l’altitude pour explorer d’autres galaxies, des univers épars, égarés. Tout est possible, lorsqu’il s’agit d’aller d’un point à un autre.

Loin d’adopter une attitude de mouton, ou de ressembler à un extra terrestre sorti de sa capsule volante, en ce début d’été, je voyage par les images grâce aux mouvements artistiques, en empruntant les cheminées de Chambord. Telle Fantômette, je revêts ma cap et je visite l’exposition d’œuvres collectionnées par les Pompidou.

Georges Pompidou était un amateur éclairé d’Art contemporain, il s’est intéressé, jeune, à des artistes inconnus ou émergents. Il allait régulièrement dans la galerie de Denise René, et s’est acheté un Max Ernst, « personnages dont un sans tête » avec ses premières économies. Puis, il a continué à avoir un goût prononcé pour l’Art de son époque, celui qui fait bouger les lignes, loin du consensus des Arts académiques. Il côtoyait les artistes qui l’appréciaient et a donné, en France, sa place à l’Art qui était en train de se faire. Son engagement pour les courants de l’époque (cinétique, op Art…) a été exemplaire, il a permis l’organisation d’ expositions phares d’Art contemporain (Grand Palais en 1972), la construction du Centre Beaubourg et a fait réaménager ses bureaux et lieux de vie d’Homme d’Etat à Matignon, ou l’Elysée et son appartement privé du Quai de Bétune.

Courez voir l’exposition à Chambord (qui se termine en novembre), pas de plus bel écrin que ce haut lieu de la Renaissance pour accueillir Agam, Bran Van Velde, Nicolas de Staël, Arp, Tinguely, Yves Klein, Braque, Giacometti, Mathieu, Paulin, Zao Wou Ki, Niki de St Phalle, Vasarely, Adami, Tal Coat, Vieira de Silva, Hartung, Mata, Michaux, Bury…

Le mouvement c’est la vie, voyager c’est le mouvement, et l’Art aide à vivre et à voyager en insufflant le mouvement.

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s