Hommage à Kusama (détournement de la Vénus de Milo au carré avec des points) 

La Vénus de Milo, revisitée par Yves Klein, n’incarne pas la beauté d’hier, mais la beauté d’aujourd’hui, à moins qu’il n’ait voulu dire « la beauté confine à l’éternité et brave ainsi les modes ».

L’éternité fait perdre la tête mais pas le goût de la beauté. Ou bien est-ce l’inverse ? Je le demanderai à Kusama, bientôt, qui vit dans un asile au Japon et qui ne peut se départir, dans ses réalisations artistiques, de son usage des points…

4 Comments

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s