If you go to Kyoto, stay at Gojo Guest House : it is young and cheerful to the elder and more than this !  

Hi folks, or Ohayo les amis et ma famille,

Je voudrais tenter de vous dire ce qui passe au Gojo Guest House à Kyoto. C’est une auberge de jeunesse, sur Gojo Street, tenue par un jeune type, avec une petite barbe pointue, qui a des oreilles normales et un chouette chapeau. Il est pince sans rire, il a créé l’idée. 

L’endroit est chaleureux, du bois, plein, de l’acajou et des portes à galandage qui coulissent. C’est super propre, les douches, les sanitaires, tout et les garçons repassent et font le ménage comme les filles, je les ai vus à l’ouvrage, ils mettaient de l’huile de coude. 

La cuisine est simple et bonne, au petit déjeuner, toasts beurrés, par exemple, et thé ou café, et la journée eau à volonté et boissons à la carte. J’aime leur sirop gazeux au citron et leur Kirin en bière pression. Leur riz au curry est frais, relevé. 

Ils sont présents et attentionnés, jamais en distance, ni l’inverse, je me suis sentie intégrée. Ils sont de bon conseil pour les visites, d’ailleurs ils ont réalisé une carte plan maison que je vous montrerai et c’est grâce à eux que j’ai visité la maison musée de Kawai Kanjiro et que j’ai pu goûter la cuisine d’okinomiyaki du restaurant Kana. 

Tous ont des talents d’artistes, d’ailleurs leurs choix musicaux sont top et éclectiques de Mozart à Erlend Oye, en passant par Sinatra… 

Maintenant, je voudrais vous parler de Wei Chen Ting, un des jeunes de l’équipe, il peint des aquarelles et son exposition devait commencer demain, dans la Guest House et il a accepté de me les présenter cet après midi. Je lui en ai acheté deux. L’une représente des tubes de peinture sur l’une des photos jointes, l’autre surprise ! Il est doué, précis dans son trait. Il en a réalisé une petite centaine en un an et cette expo sera le point d’orgue avant d’ essayer autre chose, une nouvelle approche de sa vision du monde à travers la peinture d’aquarelles.

Arigato gozaimass à tous girls and guys et sayônara ! 

Wei a emballé les deux peintures, et son sac, la ficelle en rafia, c’est déjà une œuvre artistique. Arigato jeune homme, je te souhaite bonne route ! 

Et maintenant le lieu :

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Emilie dit :

    Le voyage est un art
    Quand on sait faire les rencontres
    L’art est un voyage
    Substantiel où l’on se rencontre

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s