Peu de vélo à Londres : pourquoi ? 

Londres a déployé son velib et dessiné des pistes cyclables y compris sur ses quais mais le vélo reste rare.

Certains Anglais y sont hostiles, et n’y vont pas par quatre chemins. Pour leur faire la guerre, next time, je viendrai en vélo, même pas peur ! 

C’est vrai qu’il y a peu de pistes cyclables et qu’il importe de ne pas avoir peur de se faire enfermer comme la saucisse au milieu du sandwich, entre deux bus à étage. 

Et, pourtant, Freddie Grubb croit au bienfait de ce deux roues silencieux, économe en carbone. Next time, je vais essayer son casque. 

Bon, déjà à très court terme, la target ou le milestone à atteindre, boire ou plutôt déguster un petit whiskey avant de prendre le train et de regarder les paysages anglais dans la brume avant de passer par le trou de la manche. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s