7 minutes chrono 

Stage de dessin en perspective, j’avais mis mon réveil au cas où, sauf que je me suis trompée d’une heure, favorisant inconsciemment (ou plutot volontairement) mon temps de sommeil et de récupération. 

Lorsque le réveil a sonné et que j’ai vu l’heure, j’ai compris de suite mon erreur. J’ai filé comme une fusée. Vidage de la vessie, lavage de dent (une ou plusieurs ce n’était pas trop précis, ce fut court je le reconnais), un arrosage prudent de l’essentiel pour faire face et une pause de crème, très superficielle. 

Je m’habille, je ne petit déjeune pas et je descends l’escalier (un gâteau au chocolat fait maison dans la main) quatre à quatre.  7 min chrono se sont déroulées entre la sonnerie du réveil et mon arrivée sur le quai du métro.

J’avoue que ça secoue un tel réveil mais ça fait du bien aussi, j’ai l’impression d’ être encore humaine, pas totalement un robot, d’avoir des ressources. 

Et puis, la chute est encore plus énorme. Je suis arrivée avec 25 minutes d’avance ! Le métro allait plus vite qu’en journée, car il était vide ou presque. Je pars en quête d’un petit déjeuner… 

Errare humanum est, perseverare diabolicum ! 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s