En cheminant, je vis le mouvement, … pleinement et autrement (poil aux dents !)

Je marche, inlassablement, vers je ne sais où, j’allège mon sac à dos, avec le temps, bientôt je me promènerai nue ! Je choisis de préférence de ne pas mettre de gants, et de me laisser piquer par le côté pointu de la vie, tout en ayant un regard attendri pour sa tête arrondie. Je roule dans les bottes de foin, je me secoue les puces, j’éternue, le nez rempli d’air et de poussières de paille, parsemées de particules fines. Avec deux doigts, j’attrape un mouchoir tombé du ciel, je ramasse mes larmes nasales et la sueur de mon corps que je noue en boule pour asseoir le vide au fond de mes poches. Bien délestée, je vole, je plane, j’improvise un numéro de claquettes sur une plage de sable fin, les palmiers s’esclaffent, de me voir ainsi me prendre pour Fred Astaire chantant « the way you look tonight » et Frank Sinatra nous ramène « the voice », c’est la classe, Hollywood en a la chair de poule. La tempête Carmen adoucit son ire, et finit par utiliser son souffle pour siffler, intriguée par ce moment qui défie la pensée humaine. Les poissons, coquillages et crustacés sortent leurs plus beaux atouts, perles, et pinces fesses pour ajouter un peu de piment à la partie. Je chemine, sans tirage, la flamme éclaire le paysage et les visages, je vis le mouvement, pleinement et autrement, mes dents sentent pousser les bourgeons des fleurs derrière les poils du vent.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s