La curiosité du cabinet

Le dimanche c’est LE jour de déconnexion du corps, le temps idéal pour le gommage, en attendant de se faire dégommer ou de dégommer l’autre car la réplique est vite venue. La joute verbale mérite toujours de s’entretenir la peau. Il est déconseillé d’en venir aux mains car ça laisse des traces sur l’épiderme.

C’est aussi le moment de se dépoiler entre deux parties de poilade avec les copains copines. Le fait de rire me régénère et fait pousser mes poils plus vite. Poilade et dépoilage sont les deux mamelles de ma vie.

C’est également un instant privilégié de curiosité dans mon cabinet. Ça commence par la douche, les grandes eaux de Versailles. Puis, pour que le geste soit beau, j’applique avec concentration et concision un petit bout de crème sur chaque parcelle de peau de mon visage, l’œil collé au miroir. Parfois, j’ai peur, et je me pose sur mon cabinet de toilette pour que la curiosité ne s’insinue plus dans un œil, qui, par ricochet, observe l’autre œil dans le reflet du miroir. J’évalue et j’évacue, je sonde en altitude et je laisse mes pensées se dessiner verticalement. Je détache du papier toilette du rouleau et le récit de mes yeux, observant observé, se perd au fond de la cuvette. Je tire la chasse d’eau et c’est parti dans les oubliettes.

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Emilie dit :

    Que mettre dans les oubliettes ?
    Les amours tristes
    Les moments amers
    Les jours de merde
    Les regards méchants
    Les cris et les hurlements
    Les mots incompris
    Les mélodies qui n’en sont pas
    Les larmes de désarrois
    Et tout ce qui ne plait pas

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s