Voyante en voyage à Lisboa

Mon appareil photo garde pour lui l’instantané de ma mémoire dans sa chambre noire.

Le soleil me prend en otage, je me surprends à sécher sur place telle une bacalhau. Puis, à la tombée du jour, quand l’air devient frais, le Tage me ramène à l’océan.

Je suis une voyante en voyage dans la ville aux 7 collines.

L’ivresse s’étire au-dedans. Je me défais du temps. Mes pieds suivent ou précédent les pas de mes amis. Nous appareillons, parents sans le paraître.

Il est temps d’éteindre le feu qui éclaire ma chambre, celle de l’amie de mon ami, une certaine Sofie Tel.

Car sonne l’heure de circuler en rêve sur l’avenue ou l’avenir da Liberdade…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s