Ô mon beau miroir, mon ventre gargouille !

Avec mon Captain, moins Cécile, nous jouons de la tuyauterie au niveau intestinal. Je crois que nos seiches de mercredi soir n’étaient pas fraîches ou plutôt pas sèches de la veille… Le Tage doit glousser à tous les étages en regardant l’estomac fragile des petits français ! Le pompon revient à Felipe qui collectionne les infections. Je ne rentrerai pas dans les détails.

Pour rigoler on boit des bières et nous faisons un numéro de claquette avec notre chapeau. Pas de singing in the rain mais davantage du swing under the sun. Ce soir Fado ou ré mi fa sol, nous allons nous laisser porter. Saudade c’est notre dernière soirée à Lisboa avec un boa dans le bidon… 😉

Ps : ci-dessous le lieu du crime…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s