Le petit oiseau dépose ses plumes dans le nid

Est venu le moment du retour, partir pour mieux revenir, plus légère, reposée, différente, à moitié azimutée. Dans le bus Air France, je ne sais pas où j’habite, je me rends d’un point à un autre. Le soleil me réchauffe les oreilles. Avec mon chapeau orange, je sens mes joues roses se gonfler. Pas de salle de gym ni de compléments alimentaires riches en vitamines, il m’a suffi de voyager avec et aux côtés de mes Bretons et me voilà sur le quai de la vie, prête à d’autres départs d’autres voyages. Mon cœur est rempli connecté à mon corps tout entier, même si j’ai essaimé des bouts aux quatre coins du globe.

Saudade, c’est reparti !

2 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Gelot dit :

    Et nous on attend on attend frigorifiés devant un thé vert à la menthe. Super ces jours passés avec toi. Tu es toujours de bonne et agréable compagnie. 😘

    J'aime

  2. Emilie dit :

    Un chapeau ce n’est pas rien
    Ce n’est pas un accessoire
    Ce n’est pas l’apparat d’un soir
    C’est un ustensile qui nous tient
    Même fourbu Il nous fait debout
    Même fatigué nous voila armé
    Avec le chapeau nous sommes parés
    Et loin très loin d’être au bout
    Qu’importe le style du chapeau
    Il nous tient haut et chaud

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s