Hôtel sur le Bund, mon bardas en deposit !

Ici on se lève tôt, et on se couche tard, l’épaisseur fine de carton pâte du shikumen dans lequel j’ai dormi me l’a rappelé. A la tombée du jour, les dîners festifs installés sur des petites tables pliantes réunissent les voisins et ça rigole dans les coursives. Quelques heures plus tard, dès l’aurore, tout le monde s’affaire, les casseroles et les charrettes se déplacent. 6:30 AM, me voilà sur pieds, je prends mon temps puis une douche au milieu de tubes digestifs à pattes poilues, des frères en somme ! J’avais de l’animal compagnie dans ce charmant endroit, je les ai laissés tranquilles mes petites bêtes, surtout le rongeur qui grattait derrière le mur de mon lit, je n’avais pas envie qu’il me chatouille les oreilles ou les orteils. J’ai endossé mon bardas et Antigone est partie en direction de son hôtel « cerise sur le gâteau » du séjour avec vue, au top floor au 30eme étage, à 360 degrés sur le Bund, le Yu garden et le Pudong.

Après quelques kilomètres à pied, passant par la vieille ville et l’un des marchands de crêpes d’herbes que j’affectionne particulièrement, j’arrive au bel hôtel en jeans casquette lunettes noires. Le personnel me toise et me fait payer 50% plus cher que la réservation de Booking.com. Ils me disent de patienter à l’étage du petit déjeuner, qu’une collation m’est offerte le temps qu’ils me préparent la chambre. Je réfléchis, je vois qu’ils ne m’ont donné aucune preuve de mon paiement en CB, donc je retourne au lobby. Je demande une attestation de la CB et de mon acquittement de la facture et demande à comprendre l’écart de prix. La femme m’explique que c’est la valeur du deposit…Je vais surveiller tout ça de près.

Pas de vue sur le Yu garden mais sur deux arbres qui se battent en duel et la rue très bruyante qui longe le Bund immaculé d’immeubles, je respire longuement et je prends mes sels ! Après quelques percées d’oxygène dans mon cerveau très carbonisé, je relativise car ma chambre est plus que confortable, elle se compose de deux queen beds et d’une baignoire en terrasse avec des petits carreaux bleus magnifiques et…d’un double lavabos, d’une douche et surtout d’un petit coin avec ordinateur de bord ! Je vais tester les multiples fonctions et je vous ferai part d’un rex argumenté. En attendant rien et tout, je me suis préparée un thé vert et un bain qui furent divins.

Mes yeux sont explosés, on dirait que j’ai consommé de l’opium ou autre chose ! C’est mon dernier spot, je savoure la clim et je m’apprête à me trouver un espace, à l’extérieur, pour lire Murakami et vivre des derniers jours tranquilles à Shanghai.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s