Quand maman fait mouche…

Quand maman fait mouche, la mouche n’a plus qu’à s’éteindre après un ultime bouche à bouche avec les fenêtres.

Fleuret moucheté, je me mouche, à l’aube de l’été.

Dans une mare de sang, une mouche s’étend, sans bruit.

Crachin crachas, la pluie (rou)coule dans mes poumons.

Orage, les gouttes déroutent les mouches de leurs doutes, coûte que coûte …

Musique des jours longs, mon museau s’est piqué d’une mouche, à droite de mes lèvres.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s