Je suis gaga d’Ohad Naharin, et de sa danse Gaga

Ohad Naharin, chorégraphe israélien, a pris possession du Palais de Chaillot pour quelques semaines. Il y convoque ses danseurs confirmés de la compagnie Batsheva créé par Martha Graham et Batscheva de Rotschild et son Young Ensemble, pour re-créer devant le public ses œuvres intimes et phares, Mamootot, Sadeh 21, Venezuela entre autres. Il a inventé son style, la danse « gaga ».

Hier, c’était la dernière représentation de Mamootot, mammouth en Israélien. 9 danseurs sur un parterre et des chaises autour, en espalier. Ils dansaient seuls ou à deux ou ensemble. Les mouvements étaient fluides ou saccadés, équilibrés puis désespérés. L’enfance était conviée, la lutte, l’amour, la chute, la capacité à se relever, à avancer.

L’opéra de Paris programme Naharin avec Decadance, une sorte de résumé de ce qui fait ce qu’il est.

Aujourd’hui, je me sens « gaga » danseur …

A suivre…

https://www.theatre-chaillot.fr/fr/gaga

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s