Sur la route de Seijo 9 chome café en banlieue de Tokyo

Bain de soleil, de verdure, et chants d’oiseaux et d’enfants qui rient ou qui pleurent, dans ce nouvel environnement je me repose, sur des pierres, à Shishogaya Park en banlieue de Tokyo tout près de l’Université. Depuis la gare ferroviaire de Shinjuku, j’ai pris un train jusqu’à Seijogakuen-Mae, pendant plus d’1/2h. Ça s’est bien passé, c’est un autre rythme que la mégalopole comme en région parisienne. Ça sent la campagne, les vélos sont légion, les familles sortent ensemble, on répare ou on balaie les feuilles mortes devant les maisons, on prend le temps de vivre. Ils voient peu de touristes dans ce quartier résidentiel plutôt huppé situé au sud ouest de Tokyo en direction de Yokohama. C’est drôle tout à l’heure une femme emmenait un groupe de japonais et leur commentait les différents arbres du parc, leurs caractéristiques, les feuilles.

Pourquoi je suis là ? Pour prendre l’air et goûter un bon café et un des plats du jour faits maison « ofukuro » d’une bonne adresse locale. Cf le titre de l’article…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s