A l’est, mon Éden

C’est dimanche, le jour de l’expédition en banlieue et du train qui met des plombes. 1h30 pour une vingtaine de km, j’ai dû un peu me planter, je l’avoue…Je suis à Kita-Senju. Une ville ouvrière moche côté gare mais qui révèle son charme très vite. C’est un pan de l’esprit Shõwa (ère de paix éclairée) qui subsiste ici. Les boutiques de fringues d’antiquités de disques et les restaurants et cafés sont tenus par des jeunes branchés et des vieilles encore en forme, branchées sur piles ! La gentrification n’a pas encore dénaturé le quartier. Il faudra encore attendre quelques années.

Ce midi j’ai déjeuné dans un « diner » un hamburger maison des frites et une bière pression pour 10€. Ça s’appelait le « sunny diner ». Dès 11h on fait la queue. J’étais au bar, la tv diffusait un film de Marvel. Des japonais de toutes générations y retrouvaient beaucoup de plaisir.

Ensuite, je suis allée au café appelé le Granary’s Coffee Stand. C’est une vieille maison de deux siècles sur deux niveaux. Le jeune patron est juste incroyable. Cheveux longs barbe salopette rayée et casquette, son café met 10 min à être filtré. J’ai pris un café en provenance du Congo. La musique pop est divine, Shazam ne reconnaît rien ! J’ai montré au jeune type comment j’avais trouvé son adresse grâce au guide de Vivre Le Japon, il ne se souvenait pas de l’auteur. Le sourire n’inondait pas son visage mais je crois qu’il était content de l’intérieur.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s