Ce soir, je vais danser !

J’hésite sur la tenue, pour aller danser, ce soir à Shinjuku. Sans chemise, sans pantalon, juste des plumes où ça peut ! Sans être sérieux, j’avoue me sentir décalée, par rapport à certaines tenues ou teintures de Tokyoïtes. Ce qui est quand même bien, ici, c’est que les gens s’en moquent un peu. Kimono, punk ou salarymen, l’habit le plus courant diffère de celui du moine bouddhiste. Tout est possible dans la rue ou les transports même si j’ai vu des moines aujourd’hui en noir, rasés, avec des sandales. Toutefois, les coutumes et les conventions pèsent relativement un certain poids dans la société japonaise. Pourquoi les salarymen sortent entre eux le soir ? Parce que c’est culturel, on accompagne le chef, on se montre « bon soldat » et on ne peut refuser. Et puis, ça n’arrête pas et on ne voit plus sa famille et c’est ainsi que le travail devient le centre de leur vie. Pourquoi les enfants sont en uniforme et voyagent fatigués du lundi au dimanche ? Parce qu’il leur est demandé d’être les meilleurs pour avoir une place d’honneur dans la société japonaise.

Pour le moment je reste punk, les plumes je les laisse à d’autres, bonne nuit, oyasumi nasai, et joyeux rêves à la recherche du bon équilibre entre conventions, liberté et soif de vivre.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s