Le dessin pour voyager au dedans et ailleurs

Dans mon nid, j’ai réservé un petit endroit pour dessiner, sortir ma plume ou mes pastels de leurs boîtes. La table est ronde comme la planète, un plateau en verre qui tourne sur lui-même, aussi fragile que notre terre. Les trois pieds en acier galvanisé la stabilise. Un fauteuil à bascule, modèle rase motte me rapproche du sol et de mes sensations élémentaires. Tout près, un tapis baleine me rappelle que je suis dans un univers un peu barré. Et lorsque je reprends ma respiration entre deux coups de crayon, je vois des nuages grimper à tous les étages. Aux aguets ma truffe se saisit de l’instant puis repart sur le motif.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s