Bologne avant le tourisme de masse

C’est peut-être une des dernières années où nous pouvons découvrir Bologne avant que le tourisme de masse ne défigure la ville. En discutant avec l’une des propriétaires du B&B ce matin, le tourisme débridé fait peur aux habitants, ne plus pouvoir vivre comme avant sans faire la queue partout, que les produits se standardisent et que les prix s’envolent.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s