« Close to you »

Quand la pluie arrose le jardin, c’est plutôt pas mal de rester au-dedans et de voyager par la lecture.

Sans trop remuer ma carcasse, je repose mes élastiques et mes articulations.

J’écoute les Carpenters en apprenant à voir de l’intérieur.

Les roses Pierre de Ronsard ont résisté à la tempête Miguel. Entre le pile et la face du ciel, un rayon de soleil touche la terre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s