Dans le tram

Dans le tram, ça balance. Il fait gris, il ne pleut pas, ils annoncent quasi 30 degrés tous les jours dans leurs prévisions météo sur le smartphone. Je suis ravie de ma nuit calme sans pisse mémé, de mon petit déjeuner au munster, bien crémeux. J’ai manqué partir dans le mauvais sens. Une demi-heure de trajet et je vais retrouver l’architecte Renzo Piano et la Fondation Beyeler. Le même collectionneur qui est à l’origine de la Foire de l’Art Contemporain qui se tient chaque année en juin.

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s