Scarlatine par la racine

 

C902D897-296D-4C33-BC61-31521F157FA7

Domenico Scarlatti est né il y a 334 ans la même année qu’Haendel et Bach. Il a vu le jour à Naples, a vécu à Venise, Rome, Lisbonne, Séville et est mort à Madrid. Il a composé 555 sonates pour clavecin, des pépites pétillantes de fantaisie comme des bonbons qui explosent en bouche, pour l’infante du Portugal Dona Maria Barbara qui fut son élève. Elle a épousé le roi d’Espagne Ferdinand et Scarlatti l’a suivi.

N’hésitez pas, courez écouter l’intégralité des sonates de Scarlatti sur le site de France Musique ou procurez-vous les Cd de Scott Ross, qui a mis beaucoup de fraîcheur dans ses enregistrements de 1984 au château d’Assas et à La Maison de La Radio.

Samedi, parmi le nombre d’invités venus fêter les 334 bougies de Domenico, avec Tristannette nous avons été subjugués par Lucas Debargue. Ses doigts ont fait parler le piano comme un clavecin. De la vivacité, du tempo, l’instrument était au service de la musique, et le pianiste du génie de Domenico.

Vivace la felicite viva Mimo (surnom de Domenico)

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s