Quarantaine illimitée en compagnie de Baudelaire

Avancer, vivre, marcher, respirer, en petit animal docile, respectueux des consignes et des règles et surtout rêver, en embrassant ce secret espoir de retrouver le sens des choses élémentaires, l’apprivoisement de la Terre et de sa fragilité grâce la poésie par exemple. Baudelaire n’est-il pas une ressource nécessaire en ce moment de quarantaine illimitée ?

 

EF9A37BD-88F5-49B4-8D23-922DED2FC22F

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s