Relire Pascal

En cette période pré-printanière qui invite à butiner le museau en extérieurs, il est difficile mais vital de relire Pascal ou tout du moins cet extrait, de l’observer, et de le respecter à la lettre « tout le malheur des hommes vient de ce qu’ils ne savent pas rester au repos dans une chambre. »

Le dessin invite au voyage, notre dessein à tous est de rester sage, et bienveillant.

B76D270A-A28F-455E-A8EE-1A03E1D5E8AF

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. Pascal Pestel dit :

    un beau dessin pour une belle citation … par les temps qui courent

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s