Avec mes 6 yeux

Tel Janus n’ayant aucune ambition d’être la gardienne de la cité, j’observe je regarde j’essaie de voir. 2 paires de lunettes posées sur la table basse, qui s’accordent à ma vue (qui ne l’est pas moins « basse »), je suis une conservatrice aidée par le fait que ma presbytie se stabilise. Avec les écrans, je ne sais quelles réalités attirent les viseurs de mon âme, mais j’y vais, je scrute, et j’allais dire, je hume avec mes cils, balayant la poussière du temps. Parfois, j’éternue parce que c’est le printemps. En restant dans le nid, je vis comme tout confiné en m’ouvrant au monde extérieur de manière méta (physique et phorique). J’aiguise ma curiosité qui s’envole très vite sur les cimes de l’immeuble de l’hôtel Hyatt Regency et s’immerge résolument dans les fonds marins de mes WC. J’adore ça. Je ne suis jamais rassasiée. Le contact physique me manque mais j’ai une certaine capacité à obéir quand il s’agit de ne pas contaminer l’Autre et soi. Je sais que je reverrai ceux que j’aime et qui m’aiment et, en attendant, l’écran multimédia et mes 6 yeux me relient à eux « presque » physiquement. Jour et nuit, mes pensées, qui ont des oreilles, les entendent en permanence comme s’ils me murmuraient des sons apaisants et silencieux. Naturellement, cette impression, aussi irréelle qu’elle puisse paraître, enchante le ciel de Paris, comme un chant d’oiseau imaginaire, et vient faire « knock knock » sur mes carreaux.

27AA7480-A6FD-4107-A817-76151DFD96DD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s