Drôles de fraises (ville)trunoises

A Villetrun, les fraises défrisent, rien à voir avec la gariguette, la mara des bois ou la tagada ! Entre les haricots et les herbes aromatiques, elles sortent leur jolie frimousse, l’été, à l’arrière des champs de blé sous l’effet conjugué des rayons du soleil et du passage de la pluie ou de l’arrosage de papa leur jardinier. Parfois, elles parlent et lui disent « ne ramène pas ta fraise Gérard sinon, je vais t’envoyer chez le dentiste qui te montrera ses fraises métalliques ! » Et, là, sans surprise, maman les cueille, et les entend se marrer une première fois avant de continuer à nous raconter des drôles d’histoires sous forme de confiture ou de sorbet. Impossible de résister à ces petits bouts de fruits intrépides, habillés d’un petit col vert .

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s