Nyons en trompe l’oeil

Nyons vaut le coup d’œil. Il suffit d’enjamber l’Eygues et un pont roman et non romain, à une vingtaine de kilomètres de la maison, pour le découvrir. En dehors de ses olives qui ont forgé sa renommée, la ville regorge de petits chemins le long de la rivière et de ruelles qui vous conduisent dans ses hauteurs jusqu’à une tour datant du 13ème siècle et un sanctuaire. La tour nommée Randonne a été édifiée par Madame de Montauban pour protéger la baronnie contre les assaillants puis au 19ème siècle elle a été convertie en chapelle, la chapelle de Bon Secours. En principe, elle ne se visite pas sauf une fois par semaine, en sollicitant un guide, en format groupe. Coup de peau, nous sommes arrivées à ce moment-là et c’était merveilleux de pouvoir découvrir la vierge, les fresques, en fin d’après-midi.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s