Doisneau, un amoureux de la Dordogne qui le lui rend bien

La gare de Carlux (tout près de Sarlat) a été transformée il y a 3 ans en musée Doisneau centré sur ses reportages sur la région et lieu d’exposition de jeunes photographes contemporains. Avant la 2eme guerre mondiale, Doisneau s’est rendu plusieurs fois en Dordogne où il a campé et fait du canoë avec Pierrette et des amis, et pris des clichés de ses habitants et des activités traditionnelles. Et puis, il a été appelé et plus tard, il y est revenu régulièrement car il affectionnait les paysages et il a contribué au Point magazine littéraire créé à Souillac par Pierre Betz qui allait devenir son ami et qui lui a permis d’illustrer des reportages sur Picasso, Léautaud, Laurens…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s