Soleil et dessin

Grâce à des copains, je me remets au dessin et à la peinture. J’ai pris mes pastels, gras et secs et j’en ai mis partout partout ! Puis de la peinture à l’acrylique et devinez, j’en avais sur les doigts et la nappe s’en souvient déjà ! C’est une drôle de sensation surtout un jour…

Une église : le doute, fondement de toute croyance

De Ben à la Sainte Trinité, le doute et sa célébration avec plus ou moins d’ironie et de sens artistique  n’est-il pas consubstantiel à notre existence d’Homme, une forme d’échappatoire au sens de la vie, une respiration entre croyance et raison…Pas besoin de preuve pour douter ! Juste oser être soi…    

La fondation du doute

Si vous êtes dans le doute, de passage à Blois, croyant, tout ou rien de tout ça, voire partiellement, allez faire un tour en vrai, ou a minima sur le site web de la fondation du doute de Ben (Vautier). Ce dernier, natif de Nice et octogénaire, bien connu pour ses aphorismes humoristiques et ses…

Magie du livre

Jeux de couleurs de formes et de mots de Patrick Raynaud aux éditions Mémo c’est un peu comme Hana-Bi de Takeshi Tikano, c’est un feu d’artifice de poésie (sans violence certes, ni de Yakuzas).

Dess(e)in

A dessein, j’ai fermé la e-boutique, deux semaines, presque rien. Le temps de naviguer et de retrouver, Le chemin du dessin.  

Finito « www.antigonegone.com

Depuis 3 ans, Antigonegone se nourrit et alimente ce blog un peu décalé. Des péripéties de folie, ici et là, n’est-ce pas le bon moment pour fermer le journal, et s’amuser ailleurs et autrement ? Finito tôt plutôt que tard. Au revoir AGG  

Fondation Prada plein sud et fin du voyage

Après la villa Necchi, direction plein sud, à pied, pour visiter la Fondation Prada et son nouveau site ouvert en 2015. C’est l’architecte Rem Koolhaas qui a piloté le projet, en rénovant une ancienne distillerie de gin et en créant une tour de 60 mètres. Le lieu est un peu froid. Le bar assure, on…

Villa Necchi Campiglio – via Mozart – Milano

Le « cerise sur le cake » c’est la Villa Necchi Campiglio, via Mozart, découverte grâce à une rencontre de hasard avec une Milanaise d’une soixantaine d’années, sur le chemin de la Cène de Leonardo qui a fait « flop », ce matin ! Finalement, je vis une autre scène, loin de m’imaginer jusqu’alors qu’un…

La Pinacothèque de Bréra et les environs

Pour être saisie par un peu de fraîcheur, je me suis assise dans la cour de la Pinacothèque de Bréra, reconstruite à l’identique après la 2ème guerre mondiale. C’est un concentré de joyaux de la Renaissance Italienne émaillé de Rubens, Rembrandt et autres Poliakoff… Des marches, et encore des marches endiamo vers les galeries de…

Cimitero monumentale : une autre face de la ville

Coco Chanel disait que le luxe ce n’était pas la richesse mais le contraire de la vulgarité. À Milan, je vois de la richesse et de la pauvreté, du luxe et de la vulgarité. Dans le cimitero monumentale, il y est question de mémoire, et pour d’aucunes ou d’aucuns d’éternité. Vu la chaleur, les arbres…

Sur le toit du Duomo, il y a du monde et inversement

Sur le toit du Duomo, il y a du monde, et sur le toit du monde, il y a le Duomo. En images… C’est un moyen de se rapprocher du ciel et de mieux voir la beauté des sculptures et de cette architecture exceptionnelle. L’idée était de descendre du toit et de repasser par la…

De mon lit : différents points de vues

Dans la chambre, nous étions cinq à dormir cette nuit. C’est un véritable ballet. Rares sont les pensionnaires qui dépassent une à deux nuits. Parmi mes room mates, je vous présente tout d’abord l’espèce mutique qui se rapproche du loir qui ne fait que dormir et dont la proximité avec son amie la couette est…

Photos de hasard

Il fait très très très chaud et humide. La place du Duomo est bondée, tout comme le passage Victor Emmanuel II. Ce Duomo vaut vraiment le coup, la visite du baptistère datant du 1er siècle post JC, le marbre rose, le millier de statues, et les centaines de flèches et le sol polychrome provenant de…

« Osteria dei poeti »: pour un déjeuner « ofokuro »

Si vous voulez déjeuner comme à la maison, rendez-vous à « l’Osteria dei Poeti » à Milano. Ce restaurant familial a été créé en octobre 1982, le père la mère la tante et le fils sont au service, en salle, et surtout c’est resté dans son jus et c’est très bon. C’est le 2ème plus…

Une auberge de jeunesse pour une quinqua

A Babila, l’auberge de jeunesse à Milan où je passe quelques jours, les chambres sont confortables car elles se composent de 3 lits superposés avec une salle de bain attenante équipée de 2 douches, 1 lavabo et 1 WC séparé. C’est propre, neuf, bien aménagé. Il y a aussi un roof top assez important. Ça…

Un caffè « normale »

En Italie, un caffè « normale » c’est deux cuillères à café, ou une gorgée pour une petite bouche. En France, le terme utilisé c’est ristretto, un demi expresso et encore ! Mais qu’est-ce que c’est bon ! Du nectar pur … Je me disais que Cerrone avait peut-être composé son tube « super nature…

Il ne me manque que le pétase !

En me reposant quelques minutes à l’ombre d’une église fermée – ce que je n’avais pas prévu, mais le lundi en Italie, il faut choisir, entre ravioli fresca ou chiesa chiusa, et comme j’avais déjà mangé des raviolis, j’ai compris que je verrai la Cène de Léonardo une autre fois – je constate que j’ai…

À peine 2 heures et nous voici en Italie

Dans le train, la langue parlée n’est plus le Suisse allemand mais l’Italien. Les wagons sont quasi déserts, les quelques voyageurs pianotent sur leur clavier, pas de vacanciers, encore moins de rires d’enfants. Le paysage majestueux de la haute montagne confine au vertige et me conduit sur les pics jouant à cache cache avec les…

Dernière soirée à la Bodega Zum Strauss

Ce soir, j’ai passé ma dernière soirée à la Bodega Zum Strauss avec le patron Jonathan, moitié Anglais moitié Écossais. Nous avons parlé de sa maison près d’Oban, un port qui permet de rallier Islay, pour ceux qui connaissent les whiskies tourbés… Nous avons échangé sur le grec ancien, qui n’est plus enseigné Mozart, et…

Bâle m’emballe et rebondit

Loin de n’être qu’un trou, je ne dirai pas qui m’a fait cette belle allusion, Bâle m’emballe. A la fois ville d’eau et ville terrestre, elle conjugue, d’après mes échanges avec les locaux, la vie de l’homme au passé, au présent et au futur, des pieds à la tête. La présence du vélo et du…

Nouveau détour par le Kunstmuseum

Rien à rajouter, c’est un endroit magique, l’histoire des Arts Graphiques s’est donnée rdv ici. Entre autres : Brancusi, Arp, Albers, Cézanne, Bonnard, Grünewald, Klee et l’envers du tableau.

Habitudes et alors !

Dans habitudes, il y a habit, habité, habitat, une racine commune et ancrée, fondatrice de l’essence humaine qui ramène le repas qui se répète à sa réalité première, se sustenter et se faire du bien. Ce soir, comme les autres soirs, je dîne dans un restaurant toujours le même depuis le 1ee soir, de proximité,…

« Le rêve c’est tout, la technique s’apprend »

« L’unique chose stable c’est le mouvement partout et toujours. » « Le définitif c’est le provisoire. » « La roue le début de tout, la mobilité totale, la folie, la vitesse, la quantité industrielle ». « Le rêve c’est tout, la technique s’apprend. » « J’ai toujours été anti-tout et surtout anti-art ou meta-art…

Anatomie (ou géographie) de Bâle

Au bout de 3 jours, je commence à me désintégrer pour mieux me fondre dans Bâle. Je m’approche de sa structure, et me relie à son ossature, en collant mon œil sur son urbanisme et ses constructions de l’autre côté du Rhin. Ainsi, ce matin, je suis sortie de son cœur historique pour me rendre…

Rues à hue et à dia

Vient le moment du hasard, de la promenade sans queue ni tête. Et la ville de Basel y invite. Principalement, des rues piétonnes qui montent et qui descendent avec ou pas des escaliers, des piétons et des cyclistes et des oiseaux. Pour les oreilles, ce soir, y a jazz festival et c’est le we. Les…

Kunstmuseum : badaboum

Bâle a renversé mon popotin une fois de plus. Son musée d’Art propose d’extraire régulièrement des œuvres Énormes de sa collection permanente non moins Gigantesque parallèlement à des expositions telles que le Kosmos Kubismus, Ikemura ou William Kentridge. La muséographie, à cet endroit, met toutes les conditions de son côté, l’œil n’a plus qu’à s’ouvrir…

Cinéma en plein air à Bâle, c’est de la balle !

Le lieu se tient place Munster à côté de la Cathédrale. Sauf que c’est « sold out » il n’y a plus de place. Who knows je vais tenter le passage de la petit souris, ce soir… En attendant, je regarde les vitrines des librairies d’art …et je me régale !

Ambiance éveil sans réveil

Hier, j’ai regardé « Polina » sur TV5, la chaîne francophone qui suit les voyageurs en mal d’images animées au bout du monde. Au départ, c’est l’évocation d’une BD que je n’ai pas lue qui m’a donné envie de voir le film, sorti il y a 3 ans, ensuite c’est Juliette Binoche qui incarne un…

La Munster Cathédrale

C’est dans la crypte que j’ai réalisé que la Cathédrale de Bâle a été construite à quatre périodes de l’histoire : Carolingienne au 9eme siècle puis Romane au 10 et au 12eme siècle et enfin Gothique l’actuelle qui date du 15eme. Sur la façade St Georges et le dragon et à l’intérieur des orgues magnifiques….

La fontaine de Tinguely à Bâle (vidéo)

Inventive, barrée, cette œuvre de Tinguely tout près du théâtre de Bâle nous fait retomber en enfance. Un autre jour, j’irai voir le musée qui lui est consacré.

Vues de la Fondation Beyeler et être vue

Il n’y a pas de mots, de sons qui puissent rendre compte. Renzo Piano a su créer le passage entre la nature et l’homme. L’écrin de l’architecte invite à voir, à dessiner et à écrire. Les collages de Matisse sont à couper le souffle. Les Calder … L’esquisse cachée de Seurat pour laquelle il est…

Dans le tram

Dans le tram, ça balance. Il fait gris, il ne pleut pas, ils annoncent quasi 30 degrés tous les jours dans leurs prévisions météo sur le smartphone. Je suis ravie de ma nuit calme sans pisse mémé, de mon petit déjeuner au munster, bien crémeux. J’ai manqué partir dans le mauvais sens. Une demi-heure de…

Une ville médiévale sur le Rhin

Bâle ou Basel en Allemand car la ville située au nord ouest de la Suisse est proche des frontières françaises et allemandes mais on y parle surtout le Suisse Allemand ou l’Anglais. Sillonner les ruelles, admirer les portes, les murs, les toits, de ces maisons qui remontent au 13eme siècle tel fut l’essentiel de mon…

Prise et emprise

A peine arrivée, je lance le gps, repère mon hôtel et y dépose mes bagages. Il fait beau, l’endroit est calme, voire provincial. En termes de population, avec un multiple de 9 à Vendôme le compte est bon. Je commence à avoir faim. Par hasard, je découvre un restaurant, plutôt bien en apparence, ce que…

C’est parti sur mon tapis volant !

Ces jours derniers, j’ai retrouvé le silence particulier de ma chambre à la Guimanderie. Il ne ressemble à aucun autre, sa tonalité profonde rend le lieu unique, et propice à la lecture. Depuis mon lit d’enfant, re-tapissé plusieurs fois entre aujourd’hui et mes premiers pas pour l’atteindre, là-haut, à l’étage de la maison de mes…

Vacances rock coco !

Vacances rock motivée par le silence et la lecture, je tourne la page, et j’antigonise.

Une photo au milieu des arbres

Patrick Demarchelier capte Dior depuis plus de 40 ans et le Victoria et Albert Museum lui rend hommage. C’est l’été le moment de s’accrocher à son pinceau et de retirer l’échelle …Peindre ou photographier le ciel et rien d’autre !

Une expo explosive

Si vous devez ou pouvez n’en faire qu’une (expo) sur Paris, rendez-vous au musée Maillol rue de Grenelle. Actuellement, le thème est consacré à un collectionneur d’origine Allemande Emil Bührle. Il a vécu l’essentiel de sa vie en Suisse. Riche industriel au passé sombre mais éclairé car il a rendu les peintures spoliées à des…

Acidulée matinée

1er we de juillet (ou plutôt le dernier de juin) c’est dimanche, le jour du repos du guerrier qui a remis les armes, le juste moment de ne pas contourner une échoppe en allant au musée, un petit coin retiré où boire un café. Ce matin, le cru proposé provient tout droit du Brésil, un…

Aujourd’hui je me sens comme Iphigénie…

Iphigénie, fille d’Agamemnon et de Clytemnestre, sœur d’Electre et d’Oreste, a eu cette « chance » de naître dans une famille de dingues celle des Atrides. Elle aurait dû être sacrifiée par son père pour calmer les foudres d’Artemis mais que nenni, Artémis l’a sauvée la remplaçant par une biche et l’a au contraire honorée en la…

Dîner « chez Franquette » sous une pelleteuse

Les nuits de canicule, à Paris, rien de mieux que d’aller en terrasse et de boire une binouze entr’amis. Ce soir, du côté de la Place de Clichy, après la bière de transition à « l’Entracte », nous sommes allés dîner chez Philippe ou plutôt « chez Franquette ». Bruno était convenu de réserver des tables en terrasse auprès…

L’affaire Koumiko en version restaurée

Si vous aimez le Japon, Si vous êtes curieux, Si l’œil et la voix de Chris Marker vous parlent, Regardez « l’affaire Koumiko » le moyen métrage de Chris Marker filmé, en 1964, à Tokyo, année des JO. Ce documentaire succède à « la Jetée » un film mythique composé d’une succession de photos en N&B et d’un seul…

Sieste

L’heure de la sieste passée, j’irais bien me laisser bercer par la brise du printemps finissant. Mes grandes oreilles se gonfleraient et j’ôterais mes défenses. Grands et petits éléphants se retrouveraient. Poulenc jouerait l’histoire de Babar, et je finirai par rejoindre en songe des compagnons de jeux et de hasard, Balthazar et nos amis.

Au nom de l’engagement : deux histoires de partage !

Le vendredi après-midi, dans le 8ème arrondissement de Paris, les couples qui se disent « oui » pour la vie, se succèdent à la mairie, rue de Lisbonne. Hier, par chance, il faisait beau et la salle des mariages de style Napoléon III était comble et nous aussi nous étions comblés. Le temps avait choisi de suspendre…

« Close to you »

Quand la pluie arrose le jardin, c’est plutôt pas mal de rester au-dedans et de voyager par la lecture. Sans trop remuer ma carcasse, je repose mes élastiques et mes articulations. J’écoute les Carpenters en apprenant à voir de l’intérieur. Les roses Pierre de Ronsard ont résisté à la tempête Miguel. Entre le pile et…

Xavier Cugat dans le tram

Chaussettes « oranges » ça change ! Je revêts ainsi à défaut de rêver les couleurs Corporate de la grande maison qui me nourrit et brille de sa lumière. Enfin, ne parlons pas boulot de si bon matin, d’autant que la GM va bientôt être coupée en 2. J’éviterai de perdre la face, je courberai le dos….

Piazza Verdi ze place to be

Les jeunes se rassemblent sur la place Verdi le soir. Ils s’y assoient en tailleur par petits cercles. La ville assurément universitaire est tournée vers la connaissance et le savoir et leurs domaines d’application notamment la médecine. Leopardi, Respighi, Morandi, …apparaissent aux coins des rues, autant de créateurs inspirants qui n’ont pas fini d’imprégner notre…

Bologne avant le tourisme de masse

C’est peut-être une des dernières années où nous pouvons découvrir Bologne avant que le tourisme de masse ne défigure la ville. En discutant avec l’une des propriétaires du B&B ce matin, le tourisme débridé fait peur aux habitants, ne plus pouvoir vivre comme avant sans faire la queue partout, que les produits se standardisent et…

Le repos du guerrier

Repos du guerrier à Bologne en Émilie-Romagne, au nord de l’Italie, entre la Vénitie et la Toscane, du côté de Ferrare, ou de Modène, Mantoue, pas loin de la maison. Mardi, avec ma fée nous sommes allées écouter le 1er opéra de l’histoire, au TCE, « l’Orfeo » de Monteverdi, créé en 1607. Ce dernier officiait à…

Avec les dents, le vent

La brise caresse l’air frais de ce jour de mai. Avec les dents, le vent léger me tire de mon sommeil, il me mordille de ses canines et me plonge dans la cité de Notre-Dame. Le tissu de ma peau imprime la marque du temps et je regarde les toits, les ondulations des nuages blancs…

3.14 la clé du monde

D’aucuns racontent, certains scientifiques formant un cercle confidentiel, que la réponse aux questions du monde, reposerait sur une lettre de l’alphabet grecque « Pi » dont la valeur approchée flirte avec 3.14, mais encore racine de 10 voire 22 septièmes. Conjuguons « Pi » ! Je m’émerveille devant les « pivoines ». T’as envie de lait, Google « pis » de vache qui…

Faut-il encore croire aux contes ?

Dans la forêt forêt, vivait un Chaperon Rouge, et un loup qui lui répétait inlassablement, « Anne, ma sœur Anne, ne vois-tu rien venir », « je ne vois que le soleil qui poudroie et l’herbe qui verdoie » lui répondait avec conviction le petit Chaperon Rouge. « La situation mérite atten-ssi-ion » intervient ma fée pas cabossée, tout droit sortie…

Rothko dans le ciel, retour d’une Odyssée

Retour de Funchal dans des conditions exceptionnelles, l’option n’était pas intentionnelle. Le vol flirte avec le courant Surréaliste, et invite Rothko, mon peintre expressionniste abstrait de cœur, à sa table. Mark, de son prénom, pape de l’harmonie des couleurs, nous fait de l’œil pendant les 4 heures de la traversée. Le ciel, d’un bleu azur…

Ma fleur orange

Une fleur orange, remplie de vitamines, m’a cueillie, à la fin de l’été dernier. Puis, j’ai hiberné et elle aussi, et nous avons voyagé chacune de notre côté. Au Printemps, nous avons célébré le temps des retrouvailles, un rapprochement au plus près des éléments entre terre et mer, à Madère.