Un renne et une roi 

Le féminin et le masculin ne se conjuguent pas naturellement dans la langue française. Et pourtant, le genre c’est un sujet d’école … Donc, à Vendôme, le Renne propose des tours en avion. Il est drôle ce renne car il aime Etienne Daho le Rennais. Les oreilles en guise de casque, il chante à tue…

Le samedi lutin

Se coucher à 3h du matin après une belle nuit de discussion et de dégustation multiple, passée en bonne compagnie, c’est un mode de régénération qui donne des ailes et accélère la pousse des poils. Ce samedi je me sens lutin, j’ai laissé ma nuisette au placard, je détache mon regard noisette pour traverser le…

Un chien cyclope nyctalope 

J’ai adopté un chien. Il s’appelle Lux, tellement son intelligence oculaire est lumineuse et il vient de Ur en Mésopotamie. J’ai déposé une annonce « adopte chien cyclope nyctalope » et le Père Noël me l’a livré il y a presqu’un an sur le canapé en descendant directement de la cheminée. Depuis, il n’a pas bougé. Car…

Songes étranges

L’hiver, le poil protège. L’été c’est loin d’être esthétique et pas très aérodynamique.  En conséquence, je revendique la possibilité de troquer ses poils contre des ailes. Oui, mais pas n’importe quelles ailes, des ailes d’anges ! Au choix celles de l’angelot de la Cathédrale de Berlin ou celles d’un ange (barbu) du jardin du Luxembourg voire…

Vorfreude (l’anticipation joyeuse de celui qui imagine un plaisir futur)

Parfois, j’ai les crocs ! Vous souvenez-vous de cette affiche faisant l’apologie de la lecture, Gérard Philipe, les yeux exorbités, dévoreur de livres, et affichant un sourire de délectation ? Cette publicité décalée orne certains murs d’une des boutiques de Gibert Joseph boulevard St Michel. L’amour des mots, des livres, de la langue. Et la…

Le cerf is back : il aime la nuit et ne sort jamais incognito

C’est vendredi soir et mon ami le cerf ne peut résister à l’idée de sortir du côté de la forêt forêt. Il se prépare, s’habille, se déshabille, s’amuse, et danse sur « light my fire ». Tel un sapin de Noël, il pense qu’il ne se fera pas repérer. Il a des idées bizarres, et il ne…

Bon pied bon oeil : attention au wild rabbit

Ce lapin là, il est plutôt discret d’habitude. Mais ce soir, il tape du pied car il se demande pourquoi je ne dors pas. Après enquête, il semblerait que je n’ai pas suffisamment respecté le palier de décompression entre le 4eme et le 5eme étage, un peu plus tôt dans la soirée. Je vais m’oxygéner…

Allons zi allons zon : zig boum zong zong

Tiens, c’est octobre ! Un mois octogonal en BRE, qui se conjugue avec le début de l’air froid, celui qui passe à travers le toit, et qui s’immisce dans le nid, pour mieux tutoyer mes oreilles jusqu’aux doigts de pieds. Les mouches de l’été se sont rencardées, au-dessus de ma tête. La musique sort de leurs…

Un gramme de légèreté : nourriture cosmique

Un jour, ou l’autre, sans le savoir, nous croquons ou plutôt avalons des insectes. La nuit la bouche ouverte, le jour en pédalant sur nos vélos imaginaires. Les insectes sont parfois comiques, ils se moquent de nous et de nos dents plus ou moins mordantes, incisives, ou sages ! Ces dessins sont de Rébécca Dautremer…

Equinoxe d’automne

Le soleil à son zénith jeudi 22/09/2016 Entre le solstice d’été et le solstice d’hiver, l’équinoxe d’automne est l’un des deux seuls moments de l’année où le jour et la nuit ont une durée égale. Comme la terre tourne autour du soleil en 365 jours 5 heures 48 minutes 45 secondes, l’équinoxe d’automne ne tombe…

Category : uncategorized?

Comment de-blogger et prendre son pied ? Le pire pour un blog c’est de ne pas figurer dans une catégorie, un blog sur tout et sur rien. C’est un peu comme quand on vous dit t’es pas bobo, t’es pas babos, t’es pas mariée, t’as pas de binôme, t’as pas d’enfants, en gros t’es pas…

« Vertigo »

…une forme de Gi Gonq Pour observer le sommet du ciel, en suivant les index des montagnes, l’idée est de se déposer, d’arrimer ses pieds au sol, du talon aux doigts de pied. Dans un mouvement d’équilibre, vous penchez votre corps en avant, tout en restant ancré à la roche, le crâne aspiré par l’azur. Puis, tel…