Pour une fois, je ne raconterai pas…vidéos amateur

J’ai capturé ces différents moments à une fête annuelle d’Osaka. C’était juste une très belle soirée, in situ, avec des Japonais. C’était un peu dingue pour un gaijin et même pour les Japonais…Un truc suranné, qui lorgnait du côté des chants et des danses traditionnels, ce dont le pays se défait, un peu, beaucoup, mais…