Fondation Prada plein sud et fin du voyage

Après la villa Necchi, direction plein sud, à pied, pour visiter la Fondation Prada et son nouveau site ouvert en 2015. C’est l’architecte Rem Koolhaas qui a piloté le projet, en rénovant une ancienne distillerie de gin et en créant une tour de 60 mètres. Le lieu est un peu froid. Le bar assure, on…

Villa Necchi Campiglio – via Mozart – Milano

Le « cerise sur le cake » c’est la Villa Necchi Campiglio, via Mozart, découverte grâce à une rencontre de hasard avec une Milanaise d’une soixantaine d’années, sur le chemin de la Cène de Leonardo qui a fait « flop », ce matin ! Finalement, je vis une autre scène, loin de m’imaginer jusqu’alors qu’un…

La Pinacothèque de Bréra et les environs

Pour être saisie par un peu de fraîcheur, je me suis assise dans la cour de la Pinacothèque de Bréra, reconstruite à l’identique après la 2ème guerre mondiale. C’est un concentré de joyaux de la Renaissance Italienne émaillé de Rubens, Rembrandt et autres Poliakoff… Des marches, et encore des marches endiamo vers les galeries de…

Cimitero monumentale : une autre face de la ville

Coco Chanel disait que le luxe ce n’était pas la richesse mais le contraire de la vulgarité. À Milan, je vois de la richesse et de la pauvreté, du luxe et de la vulgarité. Dans le cimitero monumentale, il y est question de mémoire, et pour d’aucunes ou d’aucuns d’éternité. Vu la chaleur, les arbres…

Sur le toit du Duomo, il y a du monde et inversement

Sur le toit du Duomo, il y a du monde, et sur le toit du monde, il y a le Duomo. En images… C’est un moyen de se rapprocher du ciel et de mieux voir la beauté des sculptures et de cette architecture exceptionnelle. L’idée était de descendre du toit et de repasser par la…

De mon lit : différents points de vues

Dans la chambre, nous étions cinq à dormir cette nuit. C’est un véritable ballet. Rares sont les pensionnaires qui dépassent une à deux nuits. Parmi mes room mates, je vous présente tout d’abord l’espèce mutique qui se rapproche du loir qui ne fait que dormir et dont la proximité avec son amie la couette est…

Photos de hasard

Il fait très très très chaud et humide. La place du Duomo est bondée, tout comme le passage Victor Emmanuel II. Ce Duomo vaut vraiment le coup, la visite du baptistère datant du 1er siècle post JC, le marbre rose, le millier de statues, et les centaines de flèches et le sol polychrome provenant de…

« Osteria dei poeti »: pour un déjeuner « ofokuro »

Si vous voulez déjeuner comme à la maison, rendez-vous à « l’Osteria dei Poeti » à Milano. Ce restaurant familial a été créé en octobre 1982, le père la mère la tante et le fils sont au service, en salle, et surtout c’est resté dans son jus et c’est très bon. C’est le 2ème plus…

Une auberge de jeunesse pour une quinqua

A Babila, l’auberge de jeunesse à Milan où je passe quelques jours, les chambres sont confortables car elles se composent de 3 lits superposés avec une salle de bain attenante équipée de 2 douches, 1 lavabo et 1 WC séparé. C’est propre, neuf, bien aménagé. Il y a aussi un roof top assez important. Ça…

Un caffè « normale »

En Italie, un caffè « normale » c’est deux cuillères à café, ou une gorgée pour une petite bouche. En France, le terme utilisé c’est ristretto, un demi expresso et encore ! Mais qu’est-ce que c’est bon ! Du nectar pur … Je me disais que Cerrone avait peut-être composé son tube « super nature…

Il ne me manque que le pétase !

En me reposant quelques minutes à l’ombre d’une église fermée – ce que je n’avais pas prévu, mais le lundi en Italie, il faut choisir, entre ravioli fresca ou chiesa chiusa, et comme j’avais déjà mangé des raviolis, j’ai compris que je verrai la Cène de Léonardo une autre fois – je constate que j’ai…

À peine 2 heures et nous voici en Italie

Dans le train, la langue parlée n’est plus le Suisse allemand mais l’Italien. Les wagons sont quasi déserts, les quelques voyageurs pianotent sur leur clavier, pas de vacanciers, encore moins de rires d’enfants. Le paysage majestueux de la haute montagne confine au vertige et me conduit sur les pics jouant à cache cache avec les…

Dernière soirée à la Bodega Zum Strauss

Ce soir, j’ai passé ma dernière soirée à la Bodega Zum Strauss avec le patron Jonathan, moitié Anglais moitié Écossais. Nous avons parlé de sa maison près d’Oban, un port qui permet de rallier Islay, pour ceux qui connaissent les whiskies tourbés… Nous avons échangé sur le grec ancien, qui n’est plus enseigné Mozart, et…

Bâle m’emballe et rebondit

Loin de n’être qu’un trou, je ne dirai pas qui m’a fait cette belle allusion, Bâle m’emballe. A la fois ville d’eau et ville terrestre, elle conjugue, d’après mes échanges avec les locaux, la vie de l’homme au passé, au présent et au futur, des pieds à la tête. La présence du vélo et du…

Nouveau détour par le Kunstmuseum

Rien à rajouter, c’est un endroit magique, l’histoire des Arts Graphiques s’est donnée rdv ici. Entre autres : Brancusi, Arp, Albers, Cézanne, Bonnard, Grünewald, Klee et l’envers du tableau.

Habitudes et alors !

Dans habitudes, il y a habit, habité, habitat, une racine commune et ancrée, fondatrice de l’essence humaine qui ramène le repas qui se répète à sa réalité première, se sustenter et se faire du bien. Ce soir, comme les autres soirs, je dîne dans un restaurant toujours le même depuis le 1ee soir, de proximité,…

« Le rêve c’est tout, la technique s’apprend »

« L’unique chose stable c’est le mouvement partout et toujours. » « Le définitif c’est le provisoire. » « La roue le début de tout, la mobilité totale, la folie, la vitesse, la quantité industrielle ». « Le rêve c’est tout, la technique s’apprend. » « J’ai toujours été anti-tout et surtout anti-art ou meta-art…

Anatomie (ou géographie) de Bâle

Au bout de 3 jours, je commence à me désintégrer pour mieux me fondre dans Bâle. Je m’approche de sa structure, et me relie à son ossature, en collant mon œil sur son urbanisme et ses constructions de l’autre côté du Rhin. Ainsi, ce matin, je suis sortie de son cœur historique pour me rendre…

Rues à hue et à dia

Vient le moment du hasard, de la promenade sans queue ni tête. Et la ville de Basel y invite. Principalement, des rues piétonnes qui montent et qui descendent avec ou pas des escaliers, des piétons et des cyclistes et des oiseaux. Pour les oreilles, ce soir, y a jazz festival et c’est le we. Les…

Kunstmuseum : badaboum

Bâle a renversé mon popotin une fois de plus. Son musée d’Art propose d’extraire régulièrement des œuvres Énormes de sa collection permanente non moins Gigantesque parallèlement à des expositions telles que le Kosmos Kubismus, Ikemura ou William Kentridge. La muséographie, à cet endroit, met toutes les conditions de son côté, l’œil n’a plus qu’à s’ouvrir…

Cinéma en plein air à Bâle, c’est de la balle !

Le lieu se tient place Munster à côté de la Cathédrale. Sauf que c’est « sold out » il n’y a plus de place. Who knows je vais tenter le passage de la petit souris, ce soir… En attendant, je regarde les vitrines des librairies d’art …et je me régale !

Ambiance éveil sans réveil

Hier, j’ai regardé « Polina » sur TV5, la chaîne francophone qui suit les voyageurs en mal d’images animées au bout du monde. Au départ, c’est l’évocation d’une BD que je n’ai pas lue qui m’a donné envie de voir le film, sorti il y a 3 ans, ensuite c’est Juliette Binoche qui incarne un…

La Munster Cathédrale

C’est dans la crypte que j’ai réalisé que la Cathédrale de Bâle a été construite à quatre périodes de l’histoire : Carolingienne au 9eme siècle puis Romane au 10 et au 12eme siècle et enfin Gothique l’actuelle qui date du 15eme. Sur la façade St Georges et le dragon et à l’intérieur des orgues magnifiques….

La fontaine de Tinguely à Bâle (vidéo)

Inventive, barrée, cette œuvre de Tinguely tout près du théâtre de Bâle nous fait retomber en enfance. Un autre jour, j’irai voir le musée qui lui est consacré.

Vues de la Fondation Beyeler et être vue

Il n’y a pas de mots, de sons qui puissent rendre compte. Renzo Piano a su créer le passage entre la nature et l’homme. L’écrin de l’architecte invite à voir, à dessiner et à écrire. Les collages de Matisse sont à couper le souffle. Les Calder … L’esquisse cachée de Seurat pour laquelle il est…

Dans le tram

Dans le tram, ça balance. Il fait gris, il ne pleut pas, ils annoncent quasi 30 degrés tous les jours dans leurs prévisions météo sur le smartphone. Je suis ravie de ma nuit calme sans pisse mémé, de mon petit déjeuner au munster, bien crémeux. J’ai manqué partir dans le mauvais sens. Une demi-heure de…

Une ville médiévale sur le Rhin

Bâle ou Basel en Allemand car la ville située au nord ouest de la Suisse est proche des frontières françaises et allemandes mais on y parle surtout le Suisse Allemand ou l’Anglais. Sillonner les ruelles, admirer les portes, les murs, les toits, de ces maisons qui remontent au 13eme siècle tel fut l’essentiel de mon…

Prise et emprise

A peine arrivée, je lance le gps, repère mon hôtel et y dépose mes bagages. Il fait beau, l’endroit est calme, voire provincial. En termes de population, avec un multiple de 9 à Vendôme le compte est bon. Je commence à avoir faim. Par hasard, je découvre un restaurant, plutôt bien en apparence, ce que…

C’est parti sur mon tapis volant !

Ces jours derniers, j’ai retrouvé le silence particulier de ma chambre à la Guimanderie. Il ne ressemble à aucun autre, sa tonalité profonde rend le lieu unique, et propice à la lecture. Depuis mon lit d’enfant, re-tapissé plusieurs fois entre aujourd’hui et mes premiers pas pour l’atteindre, là-haut, à l’étage de la maison de mes…

Rothko dans le ciel, retour d’une Odyssée

Retour de Funchal dans des conditions exceptionnelles, l’option n’était pas intentionnelle. Le vol flirte avec le courant Surréaliste, et invite Rothko, mon peintre expressionniste abstrait de cœur, à sa table. Mark, de son prénom, pape de l’harmonie des couleurs, nous fait de l’œil pendant les 4 heures de la traversée. Le ciel, d’un bleu azur…

Ma fleur orange

Une fleur orange, remplie de vitamines, m’a cueillie, à la fin de l’été dernier. Puis, j’ai hiberné et elle aussi, et nous avons voyagé chacune de notre côté. Au Printemps, nous avons célébré le temps des retrouvailles, un rapprochement au plus près des éléments entre terre et mer, à Madère.

Quand le vert confine au vertige

Marcher c’est un luxe, un art, un moment privilégié de dialectique du bipède avec la nature. Nourrie par la ville, où tout est possible, grand et vertical, plus ou moins réel, et chargé par l’utilité des choses, le petit bout de femme que je suis aspire au calme aussi, et à l’horizontalité des paysages en…

IPA chez Norrebro Bryghus

Pour finir en beauté et de manière fruitée, un petit tour dans une micro-distillerie de bière s’impose. Norrebro Bryghus a initié le mouvement ici. Une bio, IPA au goût d’agrumes qu’est-ce que ça fait du bien.

« Sogreni » c’est pas saugrenu pour le passionné de cycle

Dans la rue de mon hôtel, la maison Sogreni, ouverte 3 jours par semaine, propose à la vente des vélos, et des accessoires, de la sonnette aux pédales en passant par des selles Brooks. des lampes à Led et des chaînes…Leurs sonnettes sont étonnantes, se composant d’un disque en acier, cuivre, zinc ou aluminium et…

Divin falafel et café « Kalita »

Tout près du cimetière, le meilleur des falafels jamais goûtés, la pita à la farine de blé noir, très fine, les boulettes, le houmous, la sauce au fromage blanc, citronnée et à la menthe, d’une fraîcheur et d’une légèreté qui confinent au divin. Après le cimetière, tout s’explique ! Et puis un café maintenant, un…

Assistens Kierkegaard : est-ce là que les gens vivent ?

Changement de quartier, il fait beau, c’est le moment de se promener à Norrebro, au nord ouest de Copenhague. Les cyclistes pédalent à fond et transportent leurs courses dans leur carriole arrimée devant. L’endroit est populaire, multi-culturel aussi et recouvert de tags, un espace ouvert au street art. Un détour par le marché pour se…

Position assise

À Copenhague, l’invitation du temps se conjugue avec la notion de durée et fait fi de l’inexorable course de l’horloge. Cette appréhension-là du temps, qui s’étend et se répand, sans limite, aime taquiner du museau avec les verbes d’action « s’asseoir » et se souvenir. Pas de focus sur la chaise qui est un art ici. Se…

Pour en finir avec les stéréotypes sur le Danemark

Ils n’ont pas le sens de l’humour : faux, il suffit de regarder cette œuvre d’art contemporaine mise en avant de l’article. Peut-être sont-ils rares mais en France aussi !!! Ils aiment beaucoup le orange et c’est lassant à la fin : vrai mais c’est plutôt bien et rafraîchissant ça donne du peps, du jus,…

Contrôle des douanes

Hier à Roissy, les policiers volants de la douane interceptaient de manière « aléatoire » des valises et leurs propriétaires patentés. Ouf, je passe à travers sauf que…Après avoir traversé le portique, bing, ça sonne. Pas de ceinture, à mon pantalon, alors on me demande d’enlever mes chaussures. Et je vois qu’ils les mettent dans une machine…

L’heure du shot …

Même un peu endormie, je ne pensais pas me prendre un shot de si bon matin ! Boum boum terrassée en quelques instants. Le gingembre alliée à la pomme et j’étais faite ! L’inspecteur mène l’enquête…Expertise en fingers prints ! C’est drôle, on aurait dit que la Panthère Rose en la personne de Peter Sellars…

Un atelier coloriage sans limite d’âge

C’était étonnant de voir qu’à l’atelier coloriage intégré à l’exposition Bauhaus ne se collaient à l’exercice que de jeunes adultes souvent japonais ! Comme je suis un peu japonaise et encore jeune adulte (…), j’ai tenté l’expérience, absolument jouissive ! Pastel gras, pas du tout taillé et crayons de couleurs aiguisés chaque année bissextile, les…

Penchée mais débranchée de ma pile à neutrons rapides

Levée tôt et la tête dans le gaz à mi-journée…,la femme énergique de France (EDF) que je suis, a perdu de son jus. Le temps d’une sieste je me rebranche sur mon adaptateur universel et ça repartira sur le bon voltage. Je compulse quelques photos extraites de ma visite du musée du design de ce…

En route pour Copenhague

Ce matin, le trafic routier intra-muros Paris puis sur l’A1 se meut de manière fluide. Mon chauffeur de taxi G7 en mode partagé est ravi de ce créneau horaire (il est 5h, Paris s’éveille…) en terme de confort de conduite mais l’est moins au regard de sa vie de famille. L’axe « est ouest » symbolisé par…

Ich bin ein Berxxxxx

Habiter dans le quartier de Mitte est une bonne idée pour séjourner quelques jours à Berlin. Vivre à cet endroit permet aisément de se rendre à pied en 10 min à Alexander Platz ou à l’île aux musées en 20 min voire au Staastoper en une demie-heure. Hier soir, récital Prokofiev au Staastoper dont le…

Szimpla ze best ou plutôt in Pest

Étrange errance dans Szimpla un ruin bar composé de lieux multiples en plein air ou in door au cœur du quartier juif de Pest. Excellente musique et recyclage d’objets en tous genres…

Dernière photo pour la route

Mon jeans était trop grand au niveau de la taille, des hanches et des fesses, au départ, mais à l’arrivée c’est pire, voire la catastrophe… Pour une cure d’amaigrissement, je sais où aller ! Comme je n’ai pas de ceinture, ça ressemble a la sculpture du messager de Zadkine cf précédent article ! Enfin, si…

Tsukuda et Tsukishima avec mon guide

Hier je suis allée au Musée Nezu et dans son jardin, en fin de journée. Le lieu est magnifique, il héberge des collections de céramiques, bronzes et estampes de la période d’Edo. Le jardin est un délice, une représentation miniature de cet art. Le matin, j’ai retrouvé ma guide d’architecture dans son quartier sur l’île…

Dernier jour dans mon quartier

Vendredi 23/11/18, je pars vers 9h, il fait très beau, je commence par un café filtre et un cookie au safran dans un endroit appelé « blue bottle », puis je poursuis vers « Sunny Hills » qui fabrique des gâteaux aux pommes, façon tarte Tatin, sauf que c’est un parallélépipède de pâte et que la pomme est à…

Asakusa, à l’est de la Ginza Line

Je connaissais Ueno et Yanaka, il ne me manquait qu’Asakusa pour reconstituer le parfum d’Edo, l’ancien centre de Tokyo. C’est fait mais c’est définitivement trop touristique. Temples échoppes et nombreux groupes sont indissociables et c’est difficile de s’y poser deux minutes. J’ai vu l’immeuble de Starck conçu pour le siège d’Asahi Beer, une myriade de…

Marche et imprégnation

Il fait gris, la souris française est de sortie. Recherche vaine d’une post office, je me promène dans mon quartier de cœur sans mon hybride Sony ni de guide papier, version légère de la marche, toute disponible pour voir. Parce que j’avais dormi comme un loir de 22h à 9h je n’avais pas trop faim…

Voyager léger

Depuis mercredi 21/11/18, 15h, la petite boite noire qui m’accompagne et me permet de rester connectée avec internet, appelée « pocket wifi » achetée ou plutôt louée via « Vivre le Japon », agence spécialisée rue Ste Anne à Paris, et que je recommande vivement, a rendu l’âme. J’ai donc troqué la petite boîte contre une vieille carte en…

Aoyama sous le soleil (mon quartier préféré)

Mercredi 21/11/18, dans le quartier de mon dernier hôtel entre Aoyama Dori et Omotesandõ avenue, le soleil donne envie d’aller goûter le sirop de la rue, il est 9h du matin et je suis bien partie pour m’enivrer ! Je sillonne l’avenue d’Omotesandõ et prend le temps d’observer des réalisations de grands architectes tels que…

Conférence d’architecture

Aujourd’hui, j’ai suivi un guide free-lance, Yoshiyuki Itoi, sur le thème d’une conférence sur l’architecture in situ, pendant trois heures. La société s’appelle la « Tokyo Architecture Tours ». Yoshi est un jeune retraité du marketing dans l’industrie pharmaceutique, il a repris les études car il est passionné d’architecture. Il était accompagné ce matin d’une collègue en…

Nuit de brume

Le thé vert a remué mon sommeil, j’ai peu dormi. Ma tête a exploré des chemins improbables. J’ai lu et dessiné à la recherche du vide pour mieux le remplir et créer ensuite. Ce matin, la house keeper est venue pour la chambre. Je lui ai dit qu’il n’y avait rien à faire car pourquoi…

A la tombée de la nuit, la petite souris sort son parapluie

A la tombée de la nuit, la petite souris sillonne les rues entre les gouttes de pluie et rentre dans un bar. J’observe, assise tranquillement dans un fauteuil. Les employés de l’hôtel me prennent pour la DJ ou une de ses potes. Je me permets quelques photos sans flash.

Un arbre s’est invité dans ma chambre …

Un arbre s’est invité dans ma chambre… Il est fait de fils dénudés de câbles de baffles de chaîne Hi-Fi, d’une tige et d’un socle en bois. Tel un bonsaï, cet arbre nain en impose par son minimalisme. Prise par une envie de mise en scène du petit être, je l’anime sur le lit devant…

C’est lundi et c’est pas raviolis !

I am dead sur mon lit il est 15h30… Lever vers 8h ce matin, lundi 19/11/18, dans le coin de Shibuya, pas très loin d’Omotesandõ. Choix de faire plus d’1 km à pied pour aller déguster un café chez « About Life ». Dégustation d’un café filtre d’Ethiopie puis d’un expresso du Guatemala. 1er coup de chaud…

Ce soir, je vais danser !

J’hésite sur la tenue, pour aller danser, ce soir à Shinjuku. Sans chemise, sans pantalon, juste des plumes où ça peut ! Sans être sérieux, j’avoue me sentir décalée, par rapport à certaines tenues ou teintures de Tokyoïtes. Ce qui est quand même bien, ici, c’est que les gens s’en moquent un peu. Kimono, punk…

Devant le comptoir

Je suis devant le comptoir, je vois tout ce que le mec fait. Par exemple, il met de l’eau chaude dans les tasses puis un peu de café qu’il jette et du bacardi du café filtré et de la crème fouettée ! Ça c’est pour un papy qui est monté au 1er mais je sais…

A l’est, mon Éden

C’est dimanche, le jour de l’expédition en banlieue et du train qui met des plombes. 1h30 pour une vingtaine de km, j’ai dû un peu me planter, je l’avoue…Je suis à Kita-Senju. Une ville ouvrière moche côté gare mais qui révèle son charme très vite. C’est un pan de l’esprit Shõwa (ère de paix éclairée)…