Fumeuse et amoureuse des fleurs

Dans ma tête, j’avoue que c’est parfois, enfin, plutôt quasiment toujours, embrumé. Je m’auto-pollue, en produisant du smog toute seule mais j’irradie aussi, car combustible je suis et mon noyau de géranium 3O8 n’est pas prêt de s’éteindre. Avec un peu de carbone 14, on pourrait tracer mes origines … Sauf que ce n’est pas utile de passer par cette étape. Mon corps brule, et recycle, dans un circuit fermé, un composte villetrunois, non disponible sur étagère ou sur les sites web.

Respirer les fleurs, les petites fleurs des champs, c’est ma came, mon calumet de la paix intérieure. Grâce à leur fragrance, je me décompose, et je fume du ciboulot. Je rêve les yeux ouverts, je marche en apesanteur, je vis sans différencier l’imaginaire du réel. J’invente ce que je vois, je vois ce que j’invente. Je sens des fleurs qui poussent dans mes doigts et je fleuris aussi au-dedans. Sous ma peau, je trimballe des coquelicots, des boutons d’or, des violettes qui me poussent à être moi, sans traitement superfétatoire, juste un peu de bouillis bordelaise pour que je me protège contre la pluie et les nuisibles.

J’apprends de la fraîcheur du matin lorsque l’hiver me réveille de sa gelée blanche.  J’apprends de mes erreurs lorsque je beurre mes tartines et que je perds mes idées au fond d’une tasse de thé. J’apprends du regard des autres quand leur visage me dévisage. J’apprends au fil des saisons et de la repousse. Je me taille en douce quand ça pique.

Pour dépasser la ligne d’horizon de ma carapace, je fais des pas qui ne se voient pas, assise sur un banc, une plage ou un lit. Je n’ai pas besoin de bouger pour voyager, je me consume sur place, je deviens fleur, légère, aspirée par le vent d’hiver.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s